Partagez | .
 

 Lacher la route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cet Barrett
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 23/11/2016
MessageSujet: Lacher la route   Mer 23 Nov - 18:24




Cet Barrett


feat. Garrett Hedlund

Date de Naissance : 1987 ~ Lieu de Naissance : Irlande
Âge : 28 ans ~ Statut : Célibataire ~ Groupe désiré : Moroï
Elément (pour les Moroï) :Terre


Caractère,
- Brûle brûle brûle brûle !!!!

On chante on danse, on cri, chaque sens en éveil dans cet instant de pur débauche. Je ris toujours, tout le temps, en chaque instant. Je laisse l'air me porter. Je vole, oui je vollleeee. Laisser moi en paix avec vos morales, vos codes d'éthique et tout ça, je suis libre comme l'air, je fais ce que je veux quand je veux. Libre de m'allonger dans cette herbe comme je le veux, libre d'écouter la respiration de cette terre. De faire abstraction de ce qui m'entoure, malgré les flammes qui semble mordre ma peau.

- Pourquoi es tu aussi fou Cet ?

- Je ne suis pas fou, je ne suis pas bon pour l'asile, je suis juste différents.

Excentrique, mélancolique, obsessionnel, fonceur, aventureux, lâche. Beaux parleur, psychédélique, original, grandiloquent et très souvent de bonne humeur. Fou de la beauté, de la plénitude.

Je respire cet air qui nourrit la terre. Chaque parcelles s'insinue en moi, mes poumons se soulève dans une merveilleuse mélodie. Celle de la vie.
Son physique On dit que je suis grand, c’est assez vrai, un mètre quatre-vingt neuf pour être exacte. Les yeux bleu, un joli visage, mais une multitude de cicatrices dans le dos, vestige d’un passage à tabac dans ma jeunesse. Des vêtements toujours lâche, style pantalon de toile et tee-shirt blanc, ou chemise de flanelle. Toujours cool, rien de strict, j’ai oublié depuis longtemps ce qu’étais les costumes tiré à trois épingles de mon passé. Des vans aux pieds la plus part du temps, et un joins à la bouche, au volant d’une vielle Chevrolet Camaro Z28 blanche, écument les rues à la recherches de ses soirées qui rendent les nuits si excentrique.



Son Histoire



On nait tous un jour ? Et qu’est-ce qu’on en a à faire ? Pas grand chose. Alors autant passé cet épisode de ma vie, surtout qu’en fait… je ne connais pas la date exacte, juste l’année. J’ai été abandonné devant la maison d’un riche couple de moroïs irlandais, ils m’ont recueilli, élevé, envoyé dans l’académie d’Angleterre, bien plus réputé que celle d’Irlande. Je mis suis fais des amis, j’étais de ses moroïs qui compte, mais je n’étais pas à ma place voyez vous ? J’aimais sortir la nuit, respirer le grands airs de Londres. J’aimais aussi toutes les plantes, si vous voyez ce que je veux dire, les herbes de Provence, c’est un bon truc. J’ai passé du temps dans les skouates Londonien et les Irlandais, mais rien n’était assez pour moi. C’était cool, zen, mais pas encore assez. J’ai commencé à fréquenter d’autre type de personnes, des artistes. Des humains aux grandes idées, frondeur, révolutionnaires. Ce qu’il me fallait. Je me suis fais une place parmi eux, une bonne place, devenant un leader, on menait des actions contre le gouvernement, pour ce qui ne nous plaisait pas. J’en m’étais plein la gueule à mes professeurs de l’académie. Mes parents commençais à désespérer. J’ai fini par claquer la porte un soir de colère, me réfugiant dans un pub, un joins à la main, une chope dans l’autre. Une femme m’a abordé, j’étais bien trop bourré pour comprendre sa nature. Elle m’a posé des questions, j’ai répondu comme un con. Le lendemain, je me suis réveillé au bord d’une route, une gueule de bois terrible, et rentrant chez moi.. mes parents étaient tué, leurs voisins, les gardiens, les enfants… il n’y avait plus personne. Il n’y avait plus que ma chevrolet. J’ai fais un pauvre sac de fortune, récupérer le liquide de mon père, et je suis parti. J’ai pris un ferry pour la France, puis un autre paquebot pour l’Amérique.

J’ai commencé à rouler, rouler, rouler. Je me suis arrêté à certain endroit, faisant des rencontre toute plus intéressante les unes que les autres. Des auteurs, des peintres, je commençais une nouvelle vie, je me sentais bien, toujours en transe à faire des choses stupides. J’ai épousé une fille, Carrie, une gamine… ça a pas duré, j’ai perdu pas mal de fric dans le divorce, puis j’ai repris la route, les conneries et les soirées agité. Je ne sais plus combien de fois je me suis réveillé nu à des endroit insolite. Le pire fut sans doute le capitole. Les années ont passé ainsi, ça m’allait bien, je me prenais pas la tête, toujours détendus, heureux en somme.

Je me suis posé à Bristol un jour, pour y faire une rencontre. Un joli brin de fille, une dhampir en plus, moi qui avait tourné le dos à tout ça, je replongeais en plein dedans, mais elle était comme moi, marginal, fuyant notre propre société. Chloé qu’elle s’appelle. J’ai eu un coup de coeur pour elle, son corps, son sang. Elle jouait un peu les catin avec moi, mais ça me dérangeais pas, j’aimerais beaucoup trop abuser d’elle pour m’en plaindre. Elle c’est confié à moi, m’avouant ses secrets, son premier amour. J’ai essayé de l’en détourné, mais elle est parti ensuite. Pendant quelques mois j’ai laissé coulé…enfin quelques années. M’ai j’en ai pris marre, je voulais l’avoir, me rendant compte, qu’elle n’était pas qu’une simple aventure.

Ça c’est l’histoire sur les grandes lignes, y a les petites aussi. Ce que je suis. Comme vous l’aurez compris, je suis sur la route depuis des années, un road trip qui ne prend pas de fin, je suis un lache qui fuis son passé pour ne pas affronter ses responsabilité. Je passe mes soirées dans des endroit plus bizarre que les autres, je teste toutes sorte de substance, je suis rarement les idées claire. Je ne me supporte pas les idées claire, mais lorsque je les ai, je rumine à tout ce que je fais. Pourquoi danser nu dans une rêve partie ? Se laisser toucher par toutes ses femmes à la fois ? Voir même parfois des hommes alors que je ne suis pas homosexuel ? Pourquoi avoir toutes ses idées tordus ? J’ai épousé cette gamine à l’époque, je l’ai fais et je pourrais le faire encore aujourd’hui. Tout ses trucs me pourrisse la vie, mais sont aussi ce que je suis, je ne peux rien y changer. J’ai pris tellement de truc qu’à force mes neurones se grillent, et quand je broie du noir, j’ajoute une touche de mescaline.

J’aimerais pouvoir changer, mais j’en suis incapable, je ne changerais jamais, je n’y parviendrai pas. Je resterais cet homme sans avenir, vivant au vive le jour, avec de petits boulots, des petits vols. Je m’assume, j’assume ma voiture, mais je ne vie pas. Suis-je heureux ? Je ne crois pas, je m’enferme un peu plus chaque jour.


Aujourd'hui,
Il est peut-être temps de se poser non ? Je n’y avais pas encore vraiment pensé jusqu’à ce que je roule jusque dans le Montana, je voulais participer à une soirée à Missoula, puis sur la route, sur un trottoir, je l’ai vu, Chloe. Enfin j’ai cru que c’était elle, et je me suis aperçu qu’elle me manquait, que je voulais la reconquérir, la retrouver et tenter d’avoir une vie normal si c’est encore possible. Alors je cherche en ville, je découvre qu’elle est véritablement là, alors je m’établis, chez un mec en échange d’un paquet de cocaïne. Je tente de calmer les doses, d’arrêter les soirées, mais rien y fais, je reste cet homme planant au dessus de sa tête. Je la cherche, je veux la trouver, la caresser et l’emmener avec moi sur la route. Je n’arriverais jamais à me poser, sauf si elle me le demande, mais si elle pouvait vouloir rouler avec moi, ce serait bien mieux.



Qui se cache derrière ?
Prénom/Pseudo : Noémie
Age : 18
Comment es-tu arrivé ici ? .
Un avis sur le forum ? .
Tes petits hobbies ?
Avatar : Garrett Hedlund





Codage par Slana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lacher la route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [résolu] mise en route Mac
» [XL 2011] Construction zone et type de route
» Lacher de grenades d'Aigles Chasseurs
» Route du Rhum - 2010 'Virtual Regata'
» Video sur la Route du Rhum en virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ensemble ::  :: Personnages de Noémie-